Monuments en mouvement : c’est parti !

0
509

Excel­lente nou­velle : Mon­u­ments en mou­ve­ment revient pour une troisième sai­son. Le principe en est sim­ple : des choré­graphes investis­sent des lieux pres­tigieux qui ser­vent d’écrin à leurs créa­tion de danse contemporaine.

Yvann Alexan­dre ouvre le bal à la Concierg­erie avec Les frag­ments mobiles. La créa­tion, qui eut lieu lun­di 6 févri­er, fut l’oc­ca­sion d’un beau moment choré­graphique. Com­ment l’e­space allait-il être util­isé ? Effet de dis­per­sion ? Vis­i­bil­ité réduite ? Toutes les réserves volèrent vite en éclat devant cette choré­gra­phie où le groupe se dis­loque, se reforme, se dis­sout en duos, joue avec la vitesse, le rythme ; bru­tal­ité et douceur, la lumière… Un spec­ta­cle impres­sion­niste durant lequel les danseurs jouent avec la vision, for­cé­ment par­tielle, de chaque spec­ta­teur. Le titre du spec­ta­cle ne pou­vait être mieux trou­vé ! Une belle réus­site qui engage une com­pag­nie en osmose. Pari réus­si, donc. De nom­breux spec­ta­cles restent à décou­vrir, tant à Paris qu’en province. Cette superbe ini­tia­tive mérite, cette année encore, d’être un bril­lant succès.

Site du choré­graphe Yvann Alexan­dre.

Tout le pro­gramme en cli­quant ici.

- Publicité -