Exit

0
942

Théâtre de la Huchette – 23, rue de la Huchette – 75005 Paris.
À partir du 5 juin 2021. Du mercredi au vendredi à 21h10, le week-end à 15h.
Renseignements et réservations sur le site du Théâtre de la Huchette.

Une comédie (musi­cale) romantique.

En pleine cam­pagne du Brex­it, le cœur d’une jeune scé­nar­iste de jeux vidéo bal­ance entre un Français et un Anglais, tan­dis que son des­tin emprunte un chemin sim­i­laire à celui de son héroïne, Aliénor d’Aquitaine.

Dans un théâtre aux allures d’Eurostar, une éton­nante con­fronta­tion des mon­des (réels et virtuels), mais aus­si des épo­ques, au fil de péré­gri­na­tions musi­cales révéla­tri­ces de choix impos­si­bles, à l’issue inattendue…

Notre avis : La gare du Nord pour pren­dre l’Eu­rostar ? N’y pensez plus ! Ren­dez-vous plutôt au Théâtre de la Huchette afin d’embarquer pour cette excel­lente nou­velle comédie musi­cale, qui réjouira autant vos yeux que vos oreilles. Si l’ac­tion ne se déroule pas unique­ment dans ce train, la scéno­gra­phie en rap­pelle mali­cieuse­ment l’ar­chi­tec­ture intérieure. Nous suiv­ons le par­cours tant sen­ti­men­tal que pro­fes­sion­nel de Sybille, jeune « future vieille » femme qui fête ses 29 ans et dont le trait de car­ac­tère prin­ci­pal est l’indé­ci­sion. Sa déter­mi­na­tion reste toute­fois puis­sante puisqu’elle parvient à con­va­in­cre Mark, hau­tain et fleg­ma­tique graphiste lon­donien, de col­la­bor­er au nou­veau jeu vidéo dont elle signe le scé­nario, le tout sous la houlette de son com­pagnon Antoine, « adules­cent » qui se com­plaît dans la pro­duc­tion de jeux plus idiots les uns que les autres, mais qui per­me­t­tent d’en­granger de sub­stantiels bénéfices…

Lorsque Sybille porte son choix sur Aliénor d’Aquitaine, per­son­nage his­torique lui aus­si tirail­lé entre la France et l’An­gleterre, la métaphore s’in­stalle dans le réc­it, reflé­tant les doutes de Sybille. Rester avec Antoine qui insiste pour qu’Al­iénor devi­enne un nou­veau jeu stu­pide ? S’é­manciper en cédant aux con­seils de Mark, qui lui con­seille plus d’am­bi­tion ? S’apercevoir que Mark ne la regarde déjà plus comme une sim­ple col­lab­o­ra­trice ? Les tra­jets en Eurostar per­me­t­tent, sinon de faire le point, de ren­forcer les doutes de notre héroïne. Avec, par là-dessus, le référen­dum autour du Brex­it. Des choix, tou­jours des choix. Le tan­dem Stéphane Laporte/Gaétan Borg (dont nous avions déjà appré­cié la col­lab­o­ra­tion pour 31) livre un texte plein de vivac­ité et d’hu­mour qui fait mouche et embar­que facile­ment le spec­ta­teur, séduit égale­ment par les com­po­si­tions musi­cales var­iées de Didi­er Bail­ly, un mem­bre de la troupe du Théâtre de la Huchette. En effet, non con­tent d’in­ter­préter régulière­ment M. Mar­tin dans La Can­ta­trice chauve, il a mis en musique les pépites musi­cales que sont La Poupée sanglante et Huck­le­ber­ry Finn. La mise en scène, flu­ide et inspirée, de Patrick Alluin, finit de nous con­va­in­cre. Sa direc­tion d’ac­teur sait tir­er le meilleur des trois for­mi­da­bles inter­prètes. Simon Heulle, qui depuis sa vic­toire dans l’émis­sion « La France a un incroy­able tal­ent » a su se faire une place dans le monde du théâtre musi­cal, campe un Antoine charmeur, enfan­tin, mais tran­chant lorsqu’il s’aperçoit que Sybille lui échappe. Quant à Mark, Harold Savary l’im­pose facile­ment avec sa stature et sait par­faite­ment faire devin­er les failles sous sa froideur appar­ente. Enfin, Mari­na Pan­gos donne à Sybille toute l’é­pais­seur néces­saire pour que l’on suive son par­cours de jeune femme qui va pren­dre son des­tin en main. Les querelles ances­trales fran­co-bri­tan­niques sont de mise, bien enten­du. Un savoureux duel entre Antoine et Mark per­met de l’il­lus­tr­er, nous nous en délec­tons. Les musiques, dif­fusées par une bande-son, met­tent en avant les tim­bres des inter­prètes : ça chante juste et bien. Une fois encore, ce théâtre si petit par la taille, se révèle un lieu de créa­tion de comédie musi­cale hors pair. Prenez donc votre bil­let pour ce voy­age d’exception.

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici