Le Petit Duc

0
408

Le Trianon – 80 boulevard de Rochechouart, 75018 Paris.
Le 19 février 2017 à 16h.

Ils ont juste 15 ans, et à peine est-il mar­ié à Blanche de Cam­bry que Raoul de Parthenay s’ap­plique à lui par­ler d’amour, exci­tant par là la jalousie des autres pages de la cour de Ver­sailles, qu’au­cune belle ne sem­ble vouloir pren­dre au sérieux. Mais la récréa­tion est de courte durée : eût égard à leur jeune âge, on juge bon de sépar­er les époux en envoy­ant le duc guer­roy­er à la tête du rég­i­ment dont il est colonel, et la duchesse au pen­sion­nat de Lunéville.

Au pen­sion­nat des demoi­selles nobles, on étudie la musique avec la direc­trice, et l’an­cien pré­cep­teur du duc a été engagé pour enseign­er les belles-let­tres. Sa leçon est inter­rompue par l’ar­rivée du Duc, qui men­ace de don­ner l’as­saut si l’on ne lui livre pas sa femme. Un émis­saire chargé de sig­ni­fi­er l’ul­ti­ma­tum est repoussé, mais le Duc lui-même réus­sit à s’in­tro­duire dans la place sous les traits d’une paysanne. Alors qu’il a rejoint sa Dul­cinée et que ses drag­ons for­cent l’en­trée, on apprend que la guerre, la vraie, fait rage à la fron­tière et que le rég­i­ment doit s’y ren­dre de toute urgence pour livr­er bataille.

Les com­bats ont été de courte durée, la poltron­ner­ie du pré­cep­teur ayant par acci­dent entraîné la déroute de l’en­ne­mi. Cepen­dant, le Duc souhaite que l’on reste en alerte et il inter­dit à ses hommes de rechercher la com­pag­nie des femmes. À la nuit tombée, il a la sur­prise d’être rejoint par Blanche, qui s’est enfuie du pen­sion­nat. Finale­ment, le Duc est relevé de ses fonc­tions actives, et envoyé à Ver­sailles avec sa femme pour annon­cer la victoire.

Créa­tion au Théâtre de Dreux le 9 févri­er 2017 à 20h30.
Le 19 févri­er 2017 au Tri­anon (Paris) à 16h.
Le 3 mars 2017 à l’Opéra de Reims à 20h.
Le 5 mars 2017 au Théâtre de Saint-Dizier à 15h.

- Publicité -